Titre professionnel SAMS Secrétaire Assistant(e) Médico-Social(e)

Téléchargez le descriptif de la formation

Présentation
Le titre professionnel SAMS (Secrétaire Assistant Médico-Social) est un titre de niveau IV.

Le (la) secrétaire-assistant(e) médico-social(e) prend en charge, au sein des structures médicales et sociales et dans un environnement informatisé, les travaux administratifs et la logistique des différents services spécialisés, en utilisant le vocabulaire et les techniques spécifiques au secteur, dans le respect du secret professionnel, des procédures et de la réglementation en vigueur.

  1. Il (elle) assure les tâches courantes habituellement dévolues aux secrétaires-assistant(e)s.
  2. Il (elle)  assure également des tâches particulières au secteur.

Les relations avec les publics, souvent fragilisés, accueillis au sein des structures sanitaires et sociales et la responsabilisation de plus en plus grande au regard du secret professionnel impliquent une grande adaptabilité et des qualités humaines prépondérantes.

Conditions d’admission
Le futur stagiaire doit être titulaire d’un titre ou diplôme de niveau V minimum.

Dossier de candidature 2017 à télécharger et renvoyer à l’ICSSA

Contenus de la formation
Les différents contenus de ce titre sont articulés selon 2 grands domaines :

  1. Assurer les travaux courants de secrétariat et assister une équipe
  • Produire des documents professionnels courants.
  • Assurer la communication des informations utiles à l’activité du service ou de la structure.
  • Assurer le classement et l’archivage du service ou de la structure.
  • Accueillir et orienter un correspondant téléphonique et/ou un visiteur.
  • Assurer le traitement du courrier.
  • Coordonner le planning d’activités d’une équipe et fixer des rendez-vous.
  1.  Assurer le traitement administratif dans un service médical ou social
  • Constituer et organiser des dossiers administratifs de patients ou d’usagers. ,
  • Saisir et transmettre des actes médicaux, des prestations ou des forfaits journaliers, en conformité avec le code d’action sociale et les nouvelles nomenclatures et réglementations (PMSI, T2A, etc.).
  • Écouter l’usager ou le patient et appréhender sa situation lors de l’accueil et de la prise en charge.
  • Actualiser des tableaux de suivi et présenter des statistiques en lien avec l’activité du service ou de l’entreprise.

Plusieurs aptitudes et compétences générales sont également développées dans le cadre de ce diplôme :

  • une culture professionnelle de base nécessaire pour appréhender les situations administratives les plus courantes,
  • une faculté d’adaptation,
  • le sens du contact et du dialogue,
  • le sens de la discrétion et de la diplomatie,
  • l’aptitude à travailler au sein d’une équipe,
  • de la rigueur et de l’organisation.

Examen
A l’issue d’un parcours continu de formation,  un jury composé de professionnels (habilités par la Direction Départementale de l’Emploi) évalue le stagiaire sur la base des éléments suivants :

  • les résultats aux évaluations réalisées en cours de formation ;
  • un Dossier de Synthèse de Pratique Professionnelle (DSPP) qui décrit sa pratique professionnelle valorisant ainsi son expérience et les compétences acquises ;
  • une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée appelée « épreuve de synthèse » ;
  • un entretien avec le jury.


Organisation
La formation théorique correspond à 420 heures (dont 14 heures de certification finale) sur 9 mois.
La formation pratique est de 420 heures ce qui correspond aux stages en milieu professionnel (3 périodes). Ces stages permettent une meilleure connaissance des milieux professionnels dans lesquels les stagiaires seront amenés à évoluer
Les stagiaires étudient à l’ICSSA 3 jours par semaine (soit 21h).

Après le titre ?
Les conditions d’exercice de l’emploi varient selon la taille et le type de structure dans laquelle le/la secrétaire assistant médico-social est employé(e) :

  • Le secteur sanitaire : en milieu hospitalier, privé ou public, en cabinet médical.
  • Le secteur social : centres d’hébergement de personnes en difficulté, foyers d’enfance, associations à but social, maison de retraite etc.
  • Le secteur médico-social : médecine du travail, maisons de retraite, santé scolaire, etc.