La politique de reconnaissance de la mobilité

Lorsque vous effectuez une partie de votre formation ou programme d’études à l’étranger, cela vous apporte de l’expérience et des compétences supplémentaires qui seront un atout dans votre poursuite d’études, dans votre CV et dans votre parcours professionnel.
Il est important aussi que cela soit reconnu par votre établissement d’origine et valorisé, notamment par certains documents. Cette reconnaissance est aussi une exigence du programme ERASMUS + Enseignement Supérieur.

En Europe, un certain nombre d’outils de reconnaissance ont été mis en place :

  • Le Système Européen de Transfert et d’Accumulation de Crédits, plus connu sous son acronyme anglais ECTS (Agence Erasmus + ECTS)
  • Le Supplément au Diplôme (Agence Erasmus + Supplément au Diplôme)

European Credit Transfer System :
Comme son nom l’indique, c’est un système avec des points crédits.
Chaque composante d’un programme d’études permet d’acquérir un certain nombre de points crédits ECTS. Ils sont calculés en fonction de la charge de travail nécessaire à l’étudiant pour acquérir les connaissances et les compétences liées à son programme.
Par charge de travail, on entend tout ce qu’un étudiant doit faire pour atteindre les objectifs du programme. Pour obtenir ses points crédits, l’étudiant doit évidemment réussir ses évaluations et valider les connaissances et compétences attendues, en d’autres termes, réussir les épreuves certificatives.
Dans l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur, un total de 60 points ECTS correspond à une année d’un programme d’enseignement supérieur.
Ces points crédits sont utiles parce qu’ils sont en quelque sorte une monnaie d’échange avec l’école partenaire lorsque vous partez en mobilité études Erasmus +. Lorsque vous effectuez une période de stage dans votre formation, cela sera aussi retranscrit en ECTS. Dans une réorientation, il sera plus facile de voir si on peut garder les ECTS obtenus pour un module semblable, et donc vous éviter de repasser une évaluation. Dans une orientation post-diplôme (post BTS), l’école ou l’université où vous candidatez, qu’elle soit en France ou ailleurs dans l’EEES, examinera aussi vos crédits et à quoi ils correspondent en termes d’acquis et de niveau.

Le Supplément au Diplôme : c’est un document personnalisé qui explique le contenu de la formation que vous avez suivie jusqu’à l’obtention de votre diplôme. Il permet de comprendre ce que vous êtes finalement capable de faire en tant que diplômé. Il décrit aussi vos expériences en cours de formation (stages, séjours à l’étranger, investissement dans l’association étudiante, etc.).
Le Supplément au Diplôme est un bon complément de votre CV, utile pour la recherche d’emploi ou la poursuite d’études.
Il doit être délivré gratuitement et automatiquement à tout diplômé.
Exemple vierge de Supplément au Diplôme 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>